Aborder le sujet du CBD avec son médecin traitant

CBD et Medecin - Relieve
Bien sûr, le CBD semble très prometteur dans le traitement d’un large éventail de conditions et de symptômes. Relieve peut assurément en en témoigner. De ce constat, nous vous recommanderons toujours d’aborder le sujet du recours au CBD avec votre médecin avant de commander aveuglement n’importe quels produits qui fleurissent sur Internet. Le CBD n’est pas une simple tendance, c’est un molécule végétale crédible dans le traitement de nombreux troubles médicaux.

Les raisons pour lesquelles vous souhaitez commencer à utiliser le CBD sont sans doute pertinentes. Vous préférez certainement opter pour cette molécule végétale plutôt que pour des analgésiques ou des médicaments contre l’anxiété qui créent une dépendance et entrainent des effets indésirables.

Certains utilisent le CBD tout simplement parce qu’ils préfèrent les solutions naturelles plutôt que les produits pharmaceutiques issus de la chimie industrielle.

Quelles que soient vos motivations, nous vous recommandons dans un premier temps d’échanger avec votre médecin.

Petit rappel sur la notion de CBD

Le CBD ou Cannabidiol fonctionne grâce à un ensemble complexe de récepteurs présents chez tous les mammifères connus sous le nom de
système endocannabinoïde (SEC).

Ce système est composé de récepteurs situés dans nos cellules et sont chargés de réguler l’équilibre dans tout l’organisme, un processus que l’on nomme homéostasie.

L’homéostasie est essentielle. Tous nos systèmes corporels reposent sur un équilibre délicat pour conserver une santé la plus optimale. Si un élément de l’organisme se déséquilibre, cela finira par mener à la maladie.

Le CBD est recommandé pour un large éventail de troubles et notamment les suivants :

  • Acné
  • Toxicomanie
  • Maladie d’Alzheimer
  • Anxiété
  • Arthrite
  • Asthme
  • Cancer
  • Dépression
  • Diabète
  • Épilepsie
  • Fibromyalgie
  • Syndrome inflammatoire de l’intestin
  • Insomnie
  • Migraines
  • Mal des transports
  • Sclérose en plaques
  • Douleur
  • Syndrome de stress post traumatique (SSPT)
Le CBD est présenté comme une option crédible pour soulager les personnes souffrant de douleurs chroniques. Il n’est pas addictif et possède ses propres effets analgésiques et anti-inflammatoires.

L’inflammation chronique constitue l’un des principaux moteurs de la douleur. Le CBD est efficace pour traiter la douleur à long terme et sur ce point précis, les opioïdes sur ordonnance ne le permettent pas. Le facteur déterminant dans son utilisation réside dans le fait que le CBD est un analgésique efficace, sans les effets indésirables.

Le CBD apporte donc davantage de précautions que les analgésiques opioïdes, qui sont la principale cause de décès par surdose dans le monde. Le CBD n’a pas le potentiel de dépendance des opioïdes, n’est pas psychoactif et ne causera pas de surdose, même à des doses très élevées.

La plupart des médecins ne connaissent pas bien le système endocannabinoïde ou les cannabinoïdes étant donné qu’ils ne font pas partie d’une forme conventionnelle de médecine enseignée dans les écoles ou université de médecine.

La meilleure façon de savoir si votre médecin vous le recommandera ou non est d’en parler lors de votre prochain rendez-vous.

Votre santé est votre responsabilité, alors ne soyez pas effrayé de sonder l’avis de votre médecin même si vous préjugez qu’il ne sera pas très enthousiaste à l’idée de remplacer vos traitements par une solution naturelle alternative comme le CBD.

Préparez votre rendez vous

Afin d’optimiser votre consultation sur le sujet, prenez des notes sur vos symptômes et recherchez comment le CBD peut être utilisé pour les soulager. Vous montrerez ainsi à votre médecin que votre démarche est sérieuse et documentée.

Notez et anticipez toutes les questions que vous pourriez vous poser à l’avance afin d’être prêt lors de votre consultation.

De plus, il est utile d’avoir une idée de la dose idéale de CBD en fonction de votre poids corporel. En général, la dose la plus courante pour les effets thérapeutiques du CBD est d’environ 50 mg à 100 mg par jour. Cependant, cela peut varier grandement d’une personne à l’autre. ( cf article : Quel dosage pour l’utilisation du CBD?)

Optez pour un avis complémentaire

Si votre médecin n’en sait pas suffisamment sur le CBD pour faire une recommandation ou s’il n’est pas disposé à en parler, vous pouvez peut-être en identifier un autre pour obtenir un deuxième avis.

Les médecins eux-mêmes obtiennent régulièrement une deuxième opinion d’autres professionnels de la santé pour certains de leurs patients. Personne ne sait tout sur tout, et vous pourrez ainsi mettre en balance les différents avis.

Les médecins de plus en plus familier avec le CBD

On trouve de plus en plus de médecins qui suivent les nombreuses études sur le CBD et le cannabis thérapeutique en général. La plupart de études sur le sujet sont supervisées par des équipes de médecins. D'ailleurs, même si repoussé à cause de la pandémie, l'expérimentation du Cannabis thérapeutique sur 3000 personnes va démarrer dans les semaines à venir (avant Mars 2021)

De nombreux médecins impliqués dans cette recherche proposent des consultations. Vous pouvez généralement trouver ces médecins par le biais de simples recherches sur internet ou en contactant une société spécialisée dans la mise en relation des médecins avec leurs patients.

Il existe certaines contre-indications avec l’interaction de certains traitements

Bien que le CBD soit un complément alimentaire sûr, qu’il soit impossible à surdoser et qu’il ne crée pas de dépendance physique, il existe certains cas où il ne peut pas être utilisé.

La principale raison pour laquelle votre médecin pourrait ne pas approuver l’utilisation de CBD est due à la possibilité d’interactions douteuses avec certains de vos autres médicaments :

1. Interactions antagonistiques (inhibition) : Ce type d’interaction signifie que le CBD a l’effet contraire à celui du médicament que vous prenez déjà, ce qui peut réduire l’efficacité de ce dernier pour la condition qu’il est censé traiter.
2. Interactions agonistiques (potentialisation) Cette interaction implique que le CBD produit des effets similaires à ceux du médicament que vous prenez déjà, ce qui rend la combinaison trop puissante.
3. Métabolisme hépatique : Tous les médicaments sont métabolisés par le foie grâce à des enzymes spécifiques. Si le CBD partage un trop grand nombre des mêmes enzymes qu’un autre médicament, il peut entraver leur décomposition et causer une accumulation potentielle dans la circulation sanguine.

Finalement, le CBD est un complément alimentaire naturel idéal pour soulager un large éventail de symptômes et de troubles médicaux. Il est particulièrement utile pour tout ce qui concerne la douleur, l’inflammation, l’hyperactivité du système nerveux et les problèmes immunitaires.

De nombreuses personnes peuvent bénéficier de l’utilisation du CBD pour les aider à gérer leurs symptômes en remplacement de produits pharmaceutiques qui créent une dépendance ou qui sont susceptibles d’être dangereux à terme. Cependant, avant d’utiliser le CBD pour tout problème médical, il est important d’aborder le sujet avec votre médecin.

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés