Corona prépare une bière infusée au cannabis

Est-ce que s'il y avait une bière qui pouvait se positionner de toute évidence, ce n'était pas Corona justement ? 

Corona est depuis longtemps considéré comme la bière de plage idéale. Il était donc plutôt logique et évident qu’ils adoptent un autre produit notoire et digne des plages : le cannabis. Inutile de dire que l'été s'est terminé il y a quelques mois maintenant, mais qu'une Corona l'hiver n'est pas non plus désagréable.

Constellation Brands, la société mère de Corona, lancera prochainement des boissons à base de marijuana, qu’elle a l’intention de commercialiser dans des pays bénéficiant de l’approbation fédérale des produits à base de marijuana. Jusqu'ici, les choses se présentent bien pour le Canada, où la législation sur le cannabis légale en fait le deuxième pays au monde où la marijuana récréative et médicinale est pleinement légalisée. La nouvelle boisson de Constellation Brands, qui est infusée au cannabis, renforce, sans aucun doute, l’essor de l’industrie touristique de la marijuana dans le pays, en encourageant la visite d'états où le cannabis est toujours interdit, ainsi que les voyageurs internationaux qui sont assurés de voir le Canada comme le nouvel Amsterdam.

Constellation Brands est la première grande entreprise brassicole à s’unir à l’industrie du cannabis, un marché que la plupart des détaillants de bière considèrent désormais, comme une nouvelle concurrence. 

Selon l’étude Cannabiz Consumer Group, 27% des buveurs de bière achèteraient (ou envisageraient d’acheter) de la marijuana plutôt que de la bière dans les États où elle est légale.

Afin de rester compétitif, Constellation a signé un chèque de près de 200 millions de dollars lui permettant d'acquérir une participation de 9,9% dans Canopy Growth Corp, un géant Canadien de l'industrie de la marijuana qui devrait officiellement devenir l'une des sociétés de cannabis les plus en vue du monde. Canopy Growth Corp est déjà disponible sur le marché boursier sous le nom de WEED.

« Le succès de notre société est le résultat de notre volonté de cerner les tendances de consommation naissantes, ce qui constitue un pas de plus dans cette direction », a déclaré Rob Sands, directeur général de Constellation, au Chicago Tribune.

Cet accord fera de Constellation le plus important actionnaire de Canopy Growth Corp., d’une valeur estimée à environ 2,5 milliards de dollars canadiens. Cette valeur ne devrait augmenter que lorsque la marijuana sera officiellement légale au Canada.

Corona Beer

Malheureusement, ou pas, Bruce Linton, PDG de Canopy Growth Corp., affirme que ces boissons infusées au cannabis n'incluront probablement pas d'alcool. "Il n’est pas nécessaire d’inclure de l’alcool, nous n'avons d'ailleurs pas l'intention de le faire," a déclaré Mr Linton au Chicago Tribune.
Au lieu de cela, l'objectif serait tout autre, il serait question que les consommateurs soient tout simplement en mesure d’obtenir les bénéfices médicinaux de la marijuana de la même manière qu’ils apprécieraient une bière. La boisson serait donc destinée aux adultes qui ne boivent pas d’alcool, mais consomment de la marijuana et qui ne veulent pas se sentir isolés à ne pas pouvoir siroter une boisson sympa en soirée ou dans un bar.

Une autre possibilité est que Constellation utilise simplement des terpènes - des huiles parfumées présentes dans le cannabis qui donnent à la plante son arôme enivrant - pour aromatiser la bière sans lui donner aucun des effets associés à la marijuana.

Quels que soient les ingrédients combinés, les boissons seront, encore aujourd'hui, un produit unique en son genre sur le marché.

Rob Sands espère également qu’en entrant dans le jeu de la marijuana de bonne heure, il positionnera Constellation pour tirer parti d’un marché qui, à son avis, devrait être largement plus légalisé qu'il ne l'est aujourd'hui, donc à terme.

Espérons que l’optimisme de Sands soit fondé.

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés