CBD, dépression et gestion émotionnelle

CBD et Dépression

La dépression est une maladie courante dans nos sociétés anxiogènes. Ces troubles touchent près de 20% des français au moins une fois dans leur vie et on estime que 12% de la population âgée de 18 à 75 ans a vécu un épisode de dépression en 2020. A ce titre, la France détient le record de consommation de produits antidépresseurs en Europe.

Certaines études récentes démontrent que le CBD pourrait apporter une solution crédible au symptôme de la dépression et s’avère être une réponse pérenne au traitement de la maladie. Nous allons exposer ici les causes de la dépression et décrire avec le plus de précisions possibles les apports du CBD dans le traitement de ce trouble récurrent.

La dépression, comment se manifeste-t-elle ?

Il n’existe pas une cause unique de dépression. Dans la plupart des cas, il s’agit simplement du symptôme d’autres conditions médicales sous-jacentes ou du résultat d’un régime alimentaire et de conditions de vie choisis ou non.

Les causes de dépression peuvent être multiples :

  • Stress et anxiété chronique
  • Maladies génétiques
  • Toxicomanie
  • Carences nutritionnelles
  • Surdose médicamenteuse ou simples effets secondaires
  • Deuil, déménagement, séparation, difficultés financières
  • Isolement social
De la même manière le degré de sévérité de la dépression peut varier de léger (perte de motivation, perte d’intérêt), modéré (perte majeure d’énergie par exemple) à grave (pensées suicidaires, perte complète de motivation). Chaque personne réagira différemment face à ces causes et est susceptible de vivre ces expériences de dépression avec des degrés de sévérité différents.

Les symptômes se manifestent également de façon très variée en fonction des individus :

  • Grande tristesse
  • Perte d’intérêt pour toutes choses
  • Sentiment de culpabilité ou d’echec
  • Diminution de l’estime de soi
  • Difficulté de concentration
  • Difficulté à prendre des décisions
  • Pensées suicidaires
  • Insomnie
  • Fatigue
  • Irritabilité
  • Apathie
La médecine traditionnelle considère de façon générale la dépression comme un déséquilibre qu’elle traite avec 3 types de médicaments majeures : les IMAO (inhibiteur de la monoamine oxydase), les ISRS (inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine) qui représente la classe d’antidépresseurs la plus utilisée actuellement et les antidépresseurs tricycliques.

L’idée commune identifiant la dépression comme le résultat d’un dysfonctionnement des neurotransmetteurs impliquant généralement la sérotonine, date de plus de ½ siècles. La recherche scientifique récente sur le sujet a nettement évolué et en particulier dans le domaine de la neurologie.

Bien que de nombreux médecins s’en tiennent à l’idée que la dépression soit causée par de faibles niveaux de neurotransmetteurs, ce constat est une simplification abusive et il n’existe pas de lien prouvé entre les deux.

L’inflammation comme véritable cause principale de la dépression

Notre compréhension de la dépression, vieille d’un demi-siècle, commence seulement à évoluer. De plus en plus de recherches publiées chaque année suggèrent que la principale cause de la dépression est la neuro-inflammation. C’est-à-dire fondamentalement une «inflammation du cerveau».

La neuro-inflammation est liée à une baisse des taux de sérotonine et à une faible disponibilité des nutriments dans le cerveau ainsi qu’à une augmentation des dommages oxydatifs. Ainsi, réduire l’inflammation ne soulagerait-il pas les symptômes de la dépression ?

Comment le CBD peut aider à surmonter les symptômes de la dépression ?

En dehors de la médecine conventionnelle, qui maintient son obsession pour les niveaux de sérotonine, il existe de nombreuses autres façons de lutter efficacement contre la dépression. Dans le monde de la médecine botanique par exemple, il existe de nombreux traitements contre la dépression. Le CBD est unique dans la mesure ou il possède des effets anti-inflammatoires sur presque toutes les formes d’inflammation, y compris la neuro-inflammation associée à la dépression.

Au total, il a été démontré que le CBD est capable de bloquer les médiateurs inflammatoires clés, notamment la PGE2, la COX (cyclooxygénase), la production de radicaux libres et l’oxyde nitrique. Il devient utile pour réduire l’inflammation générale dans tout le corps, y compris l’intestin, la peau, le système cardiovasculaire et le donc cerveau qui nous intéresse particulièrement ici. Ce processus est considéré comme le principal mécanisme thérapeutique inhérente à l’activité antidépressive du CBD, ainsi que nombre de ses autres utilisations courantes, notamment la réduction de la douleur, l’arthrite et les maladies auto-immunes.

La clé de l’utilisation du CBD pour un problème aussi complexe que la dépression est de vous assurer de l’utiliser en association avec une évolution de régime alimentaire et de mode de vie notamment. Mener des activités qui aident à réduire le stress, à augmenter la protection en antioxydants et à réduire l’inflammation contribuera grandement à atténuer les symptômes de la dépression.

Il est également important de toujours consulter votre médecin avant de commencer à utiliser de l’huile de CBD si vous souffrez de dépression, en particulier si vous prenez actuellement d’autres antidépresseurs

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés