La France autorise l'expérimentation du cannabis thérapeutique

La France fait un pas de plus pour aider les malades, en autorisant une expérimentation du cannabis thérapeutique sur deux ans.

Le vendredi 25 octobre 2019, l'Assemblée Nationale a voté en faveur du cannabis thérapeutique. Il s'agit ici d'une expérimentation sur deux ans, visant les malades de certaines maladies graves (épilepsies, douleurs neuropathiques, effets secondaires de chimiothérapie, soins palliatifs, contractions musculaires incontrôlées de scléroses en plaques), n'ayant plus d'alternative. Les dérivés du cannabis pourront en effet apporter aux patients une réelle alternative aux traitements conventionnels qui ne font peu, ou plus d'effet aujourd'hui. Il ne s'agirait pas de traiter les patients avec des joints sur ordonnance. Les produits prescrits seront inhalés ou ingérés sous forme d'huile, de fleurs séchées, de solutions buvables, de gouttes ou encore de capsules.

Cette expérimentation de deux ans qui débutera dès 2020, sera portée par des médecins volontaires qui seront obligatoirement formés à la prescription au préalable. Le cannabis thérapeutique sera testé au sein de centres hospitaliers référent quant aux pathologies traitées (cf. ci-dessus).

La France est aujourd'hui très en retard à ce sujet, comparativement à ses voisins européens (21 pays sur 28 autorisent le cannabis thérapeutique). Notons au passage les pays européens ayant récemment autorisé le cannabis à usage thérapeutique : l'Allemagne en 2017, le Royaume-Uni, le Portugal, le Luxembourg et la Lituanie en 2018, Chypre début 2019. Le Canada et les Pays-Bas ayant été les précurseurs de l'usage de cette pratique. À l'issue des deux ans d’expérimentation, le gouvernement devra décider ou non de légalisation du cannabis à usage thérapeutique.

 

Sources :

https://la1ere.francetvinfo.fr/reunion/cannabis-therapeutique-teste-france-durant-2-ans-765113.html

https://www.sciencesetavenir.fr/sante/le-cannabis-medical-autorise-dans-une-trentaine-de-pays_134882

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés