Inflammation, MICI et CBD, que dit la Science ?

CBD et inflammation - Relieve

Maladies liées à l’inflammation de l’intestin et CBD : Que dit la recherche, ou en est-on ? Le CBD est reconnu comme un excellent anti-inflammatoire qui soulage de nombreux symptômes liés aux complications de l’inflammation. Nous allons tenter de faire le point sur les apports de la recherche scientifique sur MICI et plus précisément la maladie de Crohn et la colite ulcéreuse.

Les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI) sont des inflammations du tube digestive qui peuvent se révéler être très éprouvantes pour les personnes affectées. Il n’est pas seulement question de douleurs ou d’urgence intestinale, mais également d’interférences dans tous les aspects du quotidien.

Nous avions évoqué récemment le rôle du cannabidiol (CBD) comme influenceur de nombreux messagers chimiques qui contribuent au contrôle de l’inflammation dans le corps. Pour ce faire, l’extrait végétal agit sur les récepteurs du système endocannabinoïde de l’organisme. Le système endocannabinoïde (ECS) s’organise comme un ensemble complexe de récepteurs présents dans tout l’organisme, chargés entre autres de réguler l’inflammation dans le corps.

Qu’est-ce que la Maladie inflammatoire chronique de l’intestin ?

La Colite ulcéreuse (CU) est définie comme une inflammation à long terme du gros intestin et du côlon. L’inflammation devient si grave qu’elle finit par former des ulcères et des érosions de la paroi digestive.
Symptômes de la colite ulcéreuse :
  • Douleur (souvent importante)
  • Crampes
  • Perte de sang dans les selles
  • Faiblesse généralisée
  • Allergies fréquentes
La maladie de Crohn est aussi le résultat d’une inflammation à long terme. Cependant, l’inflammation associée à la maladie de Crohn se manifeste par des plaques apparaissant sur tractus intestinal. Ce qui est différent de la colite ulcéreuse qui peut affecter l’ensemble du tube digestif.  Ces plaques d’inflammation causées par la maladie de Crohn sont plus fréquentes à l’extrémité de l’intestin grêle, où elles relient au gros intestin.

L’inflammation due à la maladie de Crohn est profonde. Contrairement à la colite ulcéreuse, qui n’affecte que la couche muqueuse de l’intestin, la maladie de Crohn s’étend de la muqueuse à la couche externe, ce qui provoque de graves douleurs et une perte de la fonction digestive.

Les conséquences de la maladie de Crohn peuvent être extrêmement graves et irréversibles pour le patient.

Symptômes de la maladie de Crohn :
  • Douleur dans le tube digestif
  • Symptômes auto-immuns
  • Perte ou gain de poids
  • Maux de tête
  • Fatigue
  • Diarrhée/constipation
Les MICI sont généralement diagnostiquées pour la première fois entre 20 et 30 ans mais peuvent ne pas être diagnostiquées pendant des années avant d’être découvertes. Les symptômes sont souvent très subtils et difficiles à observer avant la progression de la maladie.

Les causes de la colite ulcéreuse et de la maladie de Crohn ne sont toujours pas bien comprises. Toutefois, quatre facteurs environnementaux ayant un impact sur les gènes des personnes prédisposées à cette maladie ont été identifiés cela signifie que certains facteurs environnementaux peuvent déclencher cette maladie.

Quel rôle peut jouer le CBD sur les MICI ?

1. Le CBD réduit l’inflammation
Il a été prouvé que le CBD réduit l’inflammation liée à de nombreux types de maladies inflammatoires dont les MICI.

Le CBD se lie aux récepteurs A2 pour empêcher les cellules de libérer des composés qui déclenchent et perpétuent le processus inflammatoire — il interrompt efficacement l’inflammation à la source.

Le deuxième moyen par lequel le CBD réduit l’inflammation liée aux MICI est son effet sur les récepteurs CB1 du système endocannabinoïde lui-même. Son effet sur ces récepteurs empêche les cellules spécialisées, de libérer de l’histamine, un puissant composé inflammatoire associé aux allergies.

2. Le CBD peut soutenir le microbiome (aire de vie du micobiote)
Certaines recherches actuellement menées suggèrent que le CBD peut également avoir un impact sur la santé précisément du microbiome. Un microbiome dysfonctionnel serait l’une des principales causes de la maladie inflammatoire chronique de l’intestin.

Certaines recherches ont suggéré que le système endocannabinoïde est impliqué dans le maintien d’une diversité saine de micro-organismes dans la muqueuse de l’intestin. Toutefois notons que des recherches supplémentaires sont nécessaires pour comprendre davantage ce mécanisme qui s’apparente actuellement à de simples constatations empiriques.

Lorsque vous utilisez du CBD pour la première fois, nous vous recommandons de prendre la plus petite dose prescrite et de l’augmenter progressivement au cours de la semaine. C’est ce qu’il convient de faire lorsque vous commencez un nouveau complément alimentaire pour déterminer dans quelle mesure il peut vous être utile.

Finalement, les MICI sont des maladies qui comportent de nombreux facteurs et qu’il faut parfois des années pour qu’elles se développent. Pour les traiter correctement, vous devrez être patient, parler avec votre médecin avant d’avoir recours au CBD pour traiter ses symptômes. 

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés